J'aime les livres et j'en suis fière

http://suny.zeblog.com/

Le temps qui passe...

« Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Suny? Yes, it's me

Suny Des livres, des livres, encore des livres... Ce que j'ai aimé lire, pourquoi ne pas donner envie aux autres de le lire aussi? Puis si vous avez envie de me conseiller des lectures, surtout faites-vous plaisir, la lectrice compulsive que je suis en sera ravie! Et enfin, elle sera aussi ravie de lire vos commentaires concernant les ouvrages présentés. ^^

L'administration

En stock

Choisis ton rayon

Derniers arrivages

Pages

Ce qui se passe dans le coin...

Puis y'a aussi les autres...

Fils RSS, trucs bizarres que je ne comprends pas, mais je les laisse, au cas où.

Le Concile de pierre - Jean-Christophe Grangé

Elégamment rédigé par Suny :: le 06/10/2007 à 11:31 :: Thriller, horreur et suspense

ça fait quelques jours que je l'ai fini, mais avec tout ça pas eu le temps de faire la critique plus tôt... Dure dure la vie de ministre...

En fait, je n'ai pas énormément de choses à en dire, à part que j'ai vraiment aimé cette histoire. Grangé mêle ici science et ésotérisme avec un talent certain, va de rebondissement en rebondissement sans donner l'occasion au lecteur de relâcher son attention. On est pris à fond dans l'histoire et on veut absolument connaître la suite... Je crois que si j'en avais eu le temps, je l'aurais lu tout d'une traite. En tout cas le mystère est maintenu jusqu'à la dernière page...

C'est de plus extrêmement bien documenté, du moins j'imagine, mais on sent que les divers domaines et lieux abordés dans l'histoire sont vraiment bien maîtrisés... comme si on y était!

La seule chose que je lui reprocherais, c'est une légère tendance à trop romancer, certains passages sont certes très bien décrits mais ça fait trop belles phrases poétiques et savamment construites, je trouve ça un peu inutile dans un thriller de ce genre, ça fait trop... comment dire... roman de fille...

 

 

Un enfant venu du bout du monde dont le passé mystérieux ressurgit peu à peu. Des tueurs implacables lancés à sa poursuite.

Une femme prête à tout pour la sauver. Même au pris le plus fort.

Un voyage hallucinant jusqu'au coeur de la taïga mongole. Là où règne la loi du Concile de pierre : celle du combat originel, quand l'homme, l'animal et l'esprit ne font plus qu'un. Tous prêts à l'apocalypse.

Avec ses deux premiers romans, Jean-Christophe Grangé avait déjà stupéfié jusqu'aux plus grands maîtres américains et provoqué l'enthousiasme des cinéastes : productions internationales et budgets records pour les adaptations des Rivières Pourpres et du Vol des cigognes.

Le Concile de pierre va encore plus loin. Il "explose" littéralement les limites du thriller traditionnel.

 

Le Cercle de sang - Jérôme Delafosse

Elégamment rédigé par Suny :: le 31/07/2007 à 17:26 :: Thriller, horreur et suspense

Ce livre, je l'avoue, je l'ai acheté uniquement parce que la couverture m'a accroché l'oeil. Je n'avais jamais entendu parler ce cet auteur, mais j'ai bien fait de me lancer, parce que c'est vraiment un excellent thriller, d'autant plus que c'est le premier roman de Jérôme Delafosse, dont la première vocation est celle de grand reporter. D'ailleurs, ça se sent, car il nous fait voyager aux quatre coins de la planète à travers cette histoire, il mêle avec brio les paysages, les époques et les cultures, il mène son sujet comme un pro et ne laisse aucun détail de côté.

J'espère qu'il ne s'arrêtera pas là, parce qu'il a vraiment du talent, le style est rythmé et fluide, l'histoire passionnante et ne s'essouffle jamais, l'intrigue tordue juste comme il faut. En bref, je ne me suis pas ennuyée. J'ai même presque eu envie de le relire une fois terminé, ce que j'aurais fait s'il n'y avait pas tant de monde dans la file d'attente...

 

 

Hôpital de Hemmerfest, Norvège. Nathan Falh, membre d'une expédition polaire, sort du coma après un accident de plongée. Il ne sait plus qui il est. Personne ne le réclame. Pourtant, il se sent traqué...

Bibliothèque Malatestiana, Cesena, Italie. Un spécialiste des textes anciens décrypte un manuscrit malouin du XVIIe siècle, qui révèle page après page une terrible malédiction qui traverse le temps... jusqu'à aujourd'hui.

Seul Nathan détient les clés de ce mystérieux écrit et peut empêcher la folie meurtrière de se déchaîner. Mais pour cela, il doit recouvrer rapidement la mémoire. Et il joue contre le temps, car le Cercle de sang s'apprête à frapper...

 

Vous pourrez trouver Le Cercle de Sang neuf sur Chapitre.com.

Ne le dis à personne... - Harlan Coben

Elégamment rédigé par Suny :: le 25/06/2007 à 18:20 :: Thriller, horreur et suspense

Voilà exactement ce qu'il me fallait pour me réconcilier avec les romans policiers! Depuis mes lectures laborieuses de Mary Higgins Clark, je n'avais jamais osé retenter le coup et étais persuadée détester ce genre.

Mais ce thriller n'est pas seulement une histoire de flics qui courent après des méchants (je sais, Higgins Clark est quand même un peu plus subtile que ça, mais je trouve ses histoires trop faciles, trop... pas prenantes). Ici, on est plongé dans une affaire qui ne semble avoir aucun sens. Plus on avance, plus on ressent la perplexité, l'angoisse du narrateur. Pas une seule fois on ne se doute de ce qui va se passer à la page suivante, et encore moins du dénouement. Tout semble invraisemblable, et pourtant tout s'explique. Rien n'est pris au hasard, pas le moindre détail.

Harlan Coben sait mêler enquête policière, rebondissements en tous genres, milieux sociaux divers, personnages qui ne devraient rien avoir en commun les uns avec les autres et le fait avec brio, sans oublier de permettre au lecteur de se mettre dans la peau du narrateur et de vivre ses aventures avec lui, pleinement, comme s'il y était.

Vraiment, je suis sciée, et je n'attends qu'une chose, mon prochain passage en libraire pour sauter sur ses autres ouvrages.

 

 

Imaginez...

Votre femme a été tuée par un serial killer.

Huit ans plus tard, vous recevez un e-mail anonyme.

Vous cliquez : une image...

C'est son visage, au milieu d'une foule, filmé en temps réel.

Impossible, pensez-vous ?

Et si vous lisiez Ne le dis à personne... ?

Une fille comme les autres - Jack Ketchum

Elégamment rédigé par Suny :: le 30/05/2007 à 20:33 :: Thriller, horreur et suspense

En ce moment, j'ai pas le temps, mais je lis (allez comprendre la logique de mon fonctionnement... mais après tout, ce qui est compulsif n'est pas raisonné...).

Et dernièrement, j'ai lu Une fille comme les autres, de Jack Ketchum.

On m'a dit avant que je le lise que contrairement à ce que pourrait faire penser le titre, ce livre n'est pas comme les autres. Bon, d'accord, tous les livres sont différents (la plupart, du moins), mais celui-ci, paraît-il (même Stephen King le dit, c'est pour dire), promet l'horreur et tient ses promesses.

Personnellement, je sais pas... Cela faisait un bon moment que je voulais le lire, et une fois que je l'ai eu entre les mains, j'étais presque stressée. Je tenais ce qu'on m'avait décrit comme un livre qui retourne les tripes. Qui laisse songeur sur les horreurs que peut parfois commettre l'être humain.

 

C'est vrai qu'il raconte des choses horribles. Mais j'ai trouvé l'histoire trop longue à se mettre en place, le style trop simpliste. Même si j'aime les styles simples, j'aime aussi qu'ils soient accrocheurs. Et là, à vrai dire, j'ai plutôt survolé les pages en attente du coup de poing qui déclencherait un réel intérêt, sans vraiment le trouver.

Alors certes, l'histoire, surtout en arrivant vers la fin, est révoltante, émouvante, horrifiante, on a envie d'intervenir et de hurler que ça cesse. C'est une histoire dont on se souvient. Mais je crois que j'avais trop d'a prioris positifs sur ce livre pour ne pas être déçue au final. Et on ne ressent pas assez les sentiments du narrateur, je l'ai trouvé trop détaché, blasé, alors qu'une situation pareille ne laisserait personne indifférent. On tombe trop dans le fait divers, on a presque l'impression de lire un article de journal très détaillé.

 

En résumé, je le conseille, mais avec certaines réserves (âmes sensibles, s'abstenir).

 

 

Meg est une adolescente. Prisonnière. Torturée.

Il y a ceux qui en profitent, ceux qui s'en foutent et ceux qui voudraient l'aider. Et vous?

 

Dans ce roman inspiré d'un fait divers des années 1950, Jack Ketchum dresse le portrait d'une petite bourgade américaine où l'horreur se trouve de l'autre côté de la rue. Cinquante ans plus tard, le sujet est toujours d'actualité, le silence est toujours pesant.

Après Une fille comme les autres, vous ne regarderez plus jamais vos voisins de la même manière.

 

Stephen King : "Ketchum est devenu une sorte de héros pour nous qui écrivons des récits de terreur et de suspense. Il est tout simplement le meilleur. Une fille comme les autres est un livre animé d'une vie propre. Il ne se borne pas à promettre la terreur, il tient ses promesses. On ne peut pas s'arrêter de le lire."

 

Edward Bryant : "Voilà l'essentiel, l'horreur encastrée dans la littérature authentique, une plongée dans la noirceur absolue, la face cachée de la tradition littéraire américaine."

Copyright © Suny - Blog créé avec ZeBlog