J'aime les livres et j'en suis fière

http://suny.zeblog.com/

Le temps qui passe...

« Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Suny? Yes, it's me

Suny Des livres, des livres, encore des livres... Ce que j'ai aimé lire, pourquoi ne pas donner envie aux autres de le lire aussi? Puis si vous avez envie de me conseiller des lectures, surtout faites-vous plaisir, la lectrice compulsive que je suis en sera ravie! Et enfin, elle sera aussi ravie de lire vos commentaires concernant les ouvrages présentés. ^^

L'administration

En stock

Choisis ton rayon

Derniers arrivages

Pages

Ce qui se passe dans le coin...

Puis y'a aussi les autres...

Fils RSS, trucs bizarres que je ne comprends pas, mais je les laisse, au cas où.

Où es-tu? - Marc Levy

Elégamment rédigé par Suny :: le 14/07/2007 à 12:03 :: Amour et sentiments

Mon second Marc Levy après Sept jours pour une éternité. Un joli roman agréable à lire, même si parfois oppressant. Je n'ai pu m'empêcher de me demander comment on peut quitter les personnes qu'on aime, comme ça, pour s'éloigner à des milliers de kilomètres d'eux, pour sa carrière. Certes, la carrière de Susan est plutôt exceptionnelle, et les sacrifices sont inévitables. Mais moi, je ne pourrais pas, et c'est ça qui m'a mise mal à l'aise dans cette histoire. Comme un arrière-goût de déception, de frustration...

Mais ça, ce n'est que le début de l'histoire. La suite de l'histoire... ben ça n'a aucun intérêt si je la raconte, hein. ^^

Je dirai simplement que ce livre est malgré tout plein d'amour, d'espoir, de partage et d'humanité. Il nous offre une lecture tranquille et agréable, de jolies (ou moins jolies) émotions à partager avec les personnages, en bref un bon moment à passer au fil des pages.

 

 

Adolescents, Susan et Philip représentaient tout l'un pour l'autre. Avec l'optimisme de la jeunesse, ils s'étaient promis de s'aimer pour toujours.

Mais la vie va les écarter l'un de l'autre comme deux étoiles soumises aux lois de la gravitation. Susan affrontera la violence des ouragans en Amérique centrale, tandis que Philip réussira à Manhattan. À l'exception de quelques rencontres furtives à l'aéroport de Newark, ils ne sauront de leurs vies réciproques que ce que disent les lettres qu'ils vont s'écrire pendant des années. Sans que jamais ne se brise le lien qui les unit.

Philip avait promis à Susan qu'il serait toujours là s'il lui arrivait quelque chose. Il ne pouvait pas savoir que cette promesse allait profondément bouleverser sa vie et que, pour l'honorer, il devrait ouvrir son coeur à l'inconnu.

Ensemble, c'est tout - Anna Gavalda

Elégamment rédigé par Suny :: le 30/06/2007 à 15:47 :: Amour et sentiments

Aaaah, la la, en ce moment je suis gâtée, je ne tombe que sur des perles. Ce livre est un pur concentré de merveilles. 575 pages de grands riens et de petits touts qui donnent au final une histoire toute simple, émouvante, triste et joyeuse à la fois. J'ai vraiment pris du plaisir à le lire. Pour sa touche d'humour, pour la sensibilité de l'auteure, la personnalité des personnages, cette tranche de vie qui semble couler d'elle-même malgré les heurts et les obstacles. Un pur bonheur, autant par le fond que par la forme. Un livre que l'on referme heureux de l'avoir lu.

 

 

"Et puis, qu'est-ce que ça veut dire, différents? C'est de la foutaise, ton histoire de torchons et de serviettes... Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences..."

Camille dessine. Dessinait plutôt, maintenant elle fait des ménages, la nuit. Philibert, aristo pur jus, héberge Franck, cuisinier de son état, dont l'existence tourne autour des filles, de la moto et de Paulette, sa grand-mère. Paulette vit seule, tombe beaucoup et cache ses bleus, paniquée à l'idée de mourir loin de son jardin.

Ces quatre-là n'auraient jamais dû se rencontrer. Trop perdus, trop seuls, trop cabossés... Et pourtant, le destin, ou bien la vie, le hasard, l'amour - appelez ça comme vous voulez -, va se charger de les bousculer un peu.

Leur histoire, c'est la théorie des dominos, mais à l'envers. Au lieu de se faire tomber, ils s'aident à se relever.

Sept jours pour une éternité - Marc Levy

Elégamment rédigé par Suny :: le 13/06/2007 à 22:03 :: Amour et sentiments

Je l'ai acheté juste pour tester... Franchement, je n'ai pas regretté. Beaucoup semblent reprocher à Levy qu'il est trop fleur bleue ou trop prise de tête. Je n'ai pas trouvé. Au contraire, j'ai trouvé cette histoire pleine de belles choses, de bonheur, d'espoir, d'amour aussi, oui, ça fait du bien, des fois.

Il ne faut pas se leurrer, dès la première page on sait déjà que l'histoire finira bien. Mais ça tombe bien, j'aime pas les histoires qui finissent mal, qui laissent une boule dans la gorge, un peu triste. Celle-ci fait passer par un peu toutes les émotions, des agréables comme des moins agréables, mais pas une seule page ne m'a déçue, à tel point que je les ai dévorées en une seule journée (ouais, j'ai rien fait d'autre dimanche, j'ai même manqué le bureau de vote à un quart d'heure près, c'est honteux...).

Alors tant pis pour ceux qui n'aiment pas Marc Levy, parce que moi j'aime, et j'en reparlerai probablement! ^^

 

 

Il a le charme du diable. Elle a la force des anges...

Pour mettre un terme à leur éternelle rivalité, Dieu et Lucifer se sont lancé un ultime défi...

Ils envoient en mission leurs deux meilleurs agents. Lucas et Zofia auront sept jours sur terre pour faire triompher leur camp, décidant ainsi qui du Bien ou du Mal gouvernera les hommes...

En organisant ce pari absurde, Dieu et Lucifer avaient tout prévu, sauf une chose...

Que l'ange et le démon se rencontreraient.

 

Love Story - Erich Segal

Elégamment rédigé par Suny :: le 07/06/2007 à 17:04 :: Amour et sentiments

Franchement, là aussi, si on ne me l'avait pas mis (presque de force!) dans les mains, jamais je l'aurais lu. Déjà rien que le titre ne me donnait franchement pas envie (il faut quand même admettre que l'auteur aurait pu trouver plus original et plus porteur...).

 

Comme l'indique le titre, il s'agit d'une histoire d'amour, toute simple, entre deux étudiants américains des années 50. On pourrait dire que ce roman n'a rien de plus intéressant que les autres romans sentimentaux. Peut-être. Mais c'est une belle histoire, tendre, parfois drôle, parfois triste... Le narrateur ne se perd pas dans d'interminables monologues et le livre se lit d'une traite. Il suffit de se laisser porter...

 

 

Elle aime Mozart, Bach. Et aussi les Beatles. Elle joue du piano. Elle s'appelle Jenny et ne possède que son talent.

Oliver Barrett IV, lui, a une empire. Mais il préfère le hockey sur glace pour oublier Harvard et le poids de ses ancêtres. N'empêche ! Ils s'aiment et contre cela personne ne peut rien. Certes, ils sont virtuoses, et leur vie, comme un songe magique, coule, petite musique pleine de joie enfantine...

Des notes graves et légères, signe d'un amour inaltérable. Une romance dont les derniers accords toutefois ressemblent à une symphonie inachevée...

Copyright © Suny - Blog créé avec ZeBlog