J'aime les livres et j'en suis fière

http://suny.zeblog.com/

Le temps qui passe...

« Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Suny? Yes, it's me

Suny Des livres, des livres, encore des livres... Ce que j'ai aimé lire, pourquoi ne pas donner envie aux autres de le lire aussi? Puis si vous avez envie de me conseiller des lectures, surtout faites-vous plaisir, la lectrice compulsive que je suis en sera ravie! Et enfin, elle sera aussi ravie de lire vos commentaires concernant les ouvrages présentés. ^^

L'administration

En stock

Choisis ton rayon

Derniers arrivages

Pages

Ce qui se passe dans le coin...

Puis y'a aussi les autres...

Fils RSS, trucs bizarres que je ne comprends pas, mais je les laisse, au cas où.

L'ignorance - Milan Kundera

Elégamment rédigé par Suny :: le 26/09/2007 à 19:37 :: Inclassables

Comment dire...

Bof. Ouais, bof, ça résume bien. En gros, je ne suis pas vraiment transcendée.

Sous couvert d'une histoire plutôt banale, il faut le dire, ce livre se veut porteur d'un message, mais lequel exactement, je ne saurais vous le dire, ça reste un peu confus... Peut-être veut-il simplement illustrer la souffrance que peuvent ressentir des personnes émigrées un peu de force de leur pays, puis d'y retourner sans réellement ressentir grand chose, mais bon, ça reste assez subjectif je suppose, enfin je sais pas, je n'ai émigré que de Bretagne et j'y retourne régulièrement alors c'est certainement pas pareil. Ou alors cherche-t-il simplement à retracer à échelle humaine, individuelle, les problèmes qu'a causés le communisme en Europe de L'Est dans les années 1970-80, mais bon, personnellement, au risque d'en faire hurler certains, les conflits de ce genre, avec des gens qui cherchent à imposer leurs convictions, ça me soule, et vu que l'histoire de l'humanité, de l'Europe plus particulièrement, est globalement faite que de ça, ben l'histoire de l'Europe ça me soule aussi, aussi bien celle de l'Europe de L'Est que celle de l'Europe Occidentale (oui, je l'admets et je le hurle, les Guerres Mondiales et tout le tintouin j'en ai rien à taper, ça m'ennuie à un point inimaginable).

Bon du coup, je me suis légèrement écartée du sujet, j'en étais où? Ah ouais. Ce livre m'a soulé. Je n'irais pas jusqu'à dire que je l'ai trouvé nul sur tous les points, mais dans la globalité, je n'ai pas réussi à y trouver un réel intérêt.

 

 

Sur l'avenir, tout le monde se trompe. L'homme ne peut être sûr que du moment présent. Mais est-ce bien vrai? Peut-il vraiment le connaître, le présent? Est-il capable de le juger? Bien sûr que non. Car comment celui qui ne connaît pas l'avenir pourrait-il comprendre le sens du présent? Si nous ne savons pas vers quel avenir le présent nous mène, comment pourrions-nous dire que ce présent est bon ou mauvais, qu'il mérite notre adhésion, notre méfiance ou notre haine?

 

PS : après relecture attentive du quatrième de couverture, il semblerait que le message caché concerne le présent, l'avenir, peut-être un peu le passé aussi? Bref, toujours pas saisi, suis-je un peu limitée, ou...?

 

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://suny.zeblog.com/trackback.php?e_id=254296

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Suny - Blog créé avec ZeBlog