J'aime les livres et j'en suis fière

http://suny.zeblog.com/

Le temps qui passe...

« Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Suny? Yes, it's me

Suny Des livres, des livres, encore des livres... Ce que j'ai aimé lire, pourquoi ne pas donner envie aux autres de le lire aussi? Puis si vous avez envie de me conseiller des lectures, surtout faites-vous plaisir, la lectrice compulsive que je suis en sera ravie! Et enfin, elle sera aussi ravie de lire vos commentaires concernant les ouvrages présentés. ^^

L'administration

En stock

Choisis ton rayon

Derniers arrivages

Pages

Ce qui se passe dans le coin...

Puis y'a aussi les autres...

Fils RSS, trucs bizarres que je ne comprends pas, mais je les laisse, au cas où.

Baise-moi - Virginie Despentes

Elégamment rédigé par Suny :: le 20/06/2007 à 19:34 :: Virginie Despentes

Ici, Despentes fait dans le trash... mais elle le fait bien! C'est un livre d'une violence déconcertante, gratuite et malsaine, et poutant plein d'humanité. On retrouve ici son goût pour les personnages torturés, qui se souillent eux-mêmes l'esprit et le corps, mais à côté de Baise-moi, Bye Bye Blondie et Les jolies choses ressemblent presque à des balades tranquilles. Pas une seule minute on a le temps de reprendre notre souffle, et d'ailleurs on n'en a même pas envie. Ce livre se lit d'une traite, avec les tripes et sans réfléchir. Parce que si on y réfléchit, il est impossible d'en sortir indemne...

Absolument déconseillé aux âmes sensibles.

 

 

"Elle est surprise d'être aussi vulnérable, encore capable de douleur. Au début, on croit mourir à chaque blessure. On met un point d'honneur à souffrir tout son soûl. Et puis on s'habitue à endurer n'importe quoi et à survivre à tout prix. On se croit endurcie, souillée de bout en bout. L'âme en acier trempé."

Nadine et Manu sont deux filles de leur époque, à une nuance près : elles refusent de subir la vie, ses frustrations et ses défaites. Alors, elles forcent le destin à accomplir leur volonté, persuadées que tout ce qui ne les tuera pas les rendra plus fortes.

De casses de supermarché en revanches sanglantes, elles deviennent des prédatrices insatiables et sans scrupules, parsemant leur sale balade de sentences bien brutales, syncopées et implacables.

 

 

Vous avez probablement déjà entendu parler du film (1, 2), sorti en 2000 dans un grand fracas, co-réalisé par Virginie Despentes elle-même. J'ai eu vaguement envie de le voir, notamment pour voir ce qui justifiait tout ce bruit, mais maintenant que j'ai lu le livre je ne pense pas que je le regarderai... Je ne pense pas qu'il soit possible de retranscrire tout cela en images sans en gâcher une grande partie.

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://suny.zeblog.com/trackback.php?e_id=214770

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Suny - Blog créé avec ZeBlog