J'aime les livres et j'en suis fière

http://suny.zeblog.com/

Le temps qui passe...

« Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

Suny? Yes, it's me

Suny Des livres, des livres, encore des livres... Ce que j'ai aimé lire, pourquoi ne pas donner envie aux autres de le lire aussi? Puis si vous avez envie de me conseiller des lectures, surtout faites-vous plaisir, la lectrice compulsive que je suis en sera ravie! Et enfin, elle sera aussi ravie de lire vos commentaires concernant les ouvrages présentés. ^^

L'administration

En stock

Choisis ton rayon

Derniers arrivages

Pages

Ce qui se passe dans le coin...

Puis y'a aussi les autres...

Fils RSS, trucs bizarres que je ne comprends pas, mais je les laisse, au cas où.

Les jolies choses - Virginies Despentes

Elégamment rédigé par Suny :: le 09/04/2007 à 21:22 :: Virginie Despentes

Oui je sais... encore!?!

Ben oui, j'ai une grosse tendance à la monomanie, j'ai le même CD de Muse depuis octobre dans ma voiture, je mets toujours les mêmes chaussures alors que j'en ai cinquante-douze paires, je fume toujours la même marque de cigarettes et... ben en ce moment je suis à fond dans Despentes. Enfin façon de parler hein, mais entre esprits non-mal placés on se comprend, s'pas? ^^

Baise-moi et Mordre au travers m'attendent déjà et King-Kong theorie est en projet (ainsi que les autres, hein, évidemment, quoique j'ai comme l'impression qu'après ça je crois qu'il ne me restera que Les chiennes savantes, quoique non, en fait, et c'est tant mieux pour moi...).

 

Bref, je suis donc là pour vous présenter Les jolies choses, que j'ai enfin eu le temps de terminer aujourd'hui (au soleil, sur un transat, désolée pour ceux qui ont eu droit à la pluie).

 

Comme d'habitude, c'est Despentes, on ne s'en lasse pas, avec son franc parler, sa hargne, sa haine mais cette rage de vivre qu'on ressent toujours à travers ses ouvrages. J'avoue que celui-ci, même s'il m'a aussi remué les tripes, ne m'a pas autant touchée que le dernier, je ne saurais dire pourquoi, peut-être parce que la situation semble un peu trop surréaliste, même si elle pourrait être tout à fait possible. Et les personnages, ici, m'ont semblé trop lointains, pas assez palpables à mon goût, comme s'ils cherchainet à mettre de la distance avec le lecteur, alors que ce que j'aime chez Virginie Despentes, c'est sa facilité à créer des personnages dans lesquels on se perd, auxquels on s'identifie, qu'ils soient jeunes, vieux ou du sexe opposé. Ici, on retrouve ça, mais en moins fort, on ressent moins les coups de poing dans la gueule, on a du mal à vivre réellement les émotions des personnages, et c'est un pu dommage. Du moins c'est ainsi que je l'ai ressenti.

 

Mais ça reste tout de même un excellent roman, une perle comme Despentes sait les faire.

 

 

Pauline et Claudine sont soeurs jumelles et pourtant, tout les sépare. La première, rebelle et fidèle, refuse le compromis. La seconde, fonceuse et paumée, aime séduire et plaire. Mais quand cette dernière se suicide, Pauline prend sa place et bascule dans un monde factice et frelaté.

Virginie Despentes trace le portrait de cette femme éprise de vérité, à la fois garce et martyre dont la descente aux enfers est un appel désespéré à la douceur et à l'amour.

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://suny.zeblog.com/trackback.php?e_id=179857

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Suny - Blog créé avec ZeBlog