J'aime les livres et j'en suis fière

http://suny.zeblog.com/

Le temps qui passe...

« Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Suny? Yes, it's me

Suny Des livres, des livres, encore des livres... Ce que j'ai aimé lire, pourquoi ne pas donner envie aux autres de le lire aussi? Puis si vous avez envie de me conseiller des lectures, surtout faites-vous plaisir, la lectrice compulsive que je suis en sera ravie! Et enfin, elle sera aussi ravie de lire vos commentaires concernant les ouvrages présentés. ^^

L'administration

En stock

Choisis ton rayon

Derniers arrivages

Pages

Ce qui se passe dans le coin...

Puis y'a aussi les autres...

Fils RSS, trucs bizarres que je ne comprends pas, mais je les laisse, au cas où.

Les fourmis - Bernard Werber

Elégamment rédigé par Suny :: le 13/01/2007 à 19:06 :: Inclassables

Rares sont ceux qui n'ont jamais entendu parler de Bernard Werber, surtout après les divers succès qu'il a rencontrés avec certains de ses ouvrages. Certains restent sceptiques, d'autres adorent ou encore détestent. Mais je ne pense pas qu'il laisse indifférent. Il est vrai qu'il a un style tout particulier, surtout dans ses idées...

Parfois il laisse rêveur, d'autres fois amer. Il peut laisser le lecteur sur sa faim tout comme il peut l'émerveiller des heures durant. Je n'en ai pas encore vu toutes les facettes, n'ayant lu que la Trilogie des fourmis (dont je vais vous parler du premier tome ici, et dont les tomes suivants suivront sous peu), L'arbre des possibles, et le Livre du Voyage attend sagement dans l'une de mes piles... Mais je compte bien m'enfiler toute la collec', du moins une bonne partie. Parce que même si je fais partie de ceux qui restent parfois sur leur faim, ses ouvrages ne manquent jamais de me faire de l'effet.

 

Mais parlons donc de ce pour quoi nous sommes ici : Les foumis.

Premier tome d'une trilogie, donc (suivi de Le jour des fourmis et La révolution des fourmis), et qui je pense est probablement le meilleur, comme cela se passe souvent dans les sagas. Non pas que les suivants soient mauvais, mais différents.

J'ai trouvée très intéressante de faire des fourmis les héros de l'histoire, et ma foi, même si je ne connais pas personnellement leur monde, je trouve qu'il est bien décrit... Enfin ça je crois que ça dépend du ressenti de chacun.

 

 

Le temps que vous lisiez ces lignes, sept cent millions de fourmis seront nées sur la planète. Sept cent millions d'individus dans une communauté estimée à un milliard de milliards, et qui a ses villes, sa hiérarchie, ses colonies, son langage, sa production industrielle, ses esclaves, ses mercenaires... Ses armes aussi. Terriblement desctructrices.

Lorsqu'il entre dans la cave de la maison léguée par un vieil oncle entomologiste, Jonathan Wells est loin de se douter qu'il va à leur rencontre.

À sa suite, nous allons découvrir le monde fabuleusement riche, monstrueux et fascinant de ces "infra-terrestres", au fil d'un thriller unique en son genre, où le suspense et l'horreur reposent à chaque page sur les données scientifiques les plus rigoureuses.

Voici pour la première fois un roman dont les héros sont des... fourmis!

 

 

On arrive même à s'émouvoir des aventures des fourmis héroïnes principales, à les aimer, à s'angoisser ou à être heureux pour elles... Après ça, je crois qu'on regarde ces minuscules bestioles d'une toute autre façon. Moi en tout cas j'évite maintenant de les écraser, même si celles de la vie réelle ne sont pas aussi attachantes que celles de l'histoire. ^^

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://suny.zeblog.com/trackback.php?e_id=131316

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Suny - Blog créé avec ZeBlog